YorHealth : bon ou mauvais ? Faut-il saisir l’opportunité ou s’en protéger ?

Le 13 décembre 2011, A bon entendeur (ABE) diffuse une émission polémique sur YorHealth, une société américaine qui propose des compléments alimentaires révolutionnaires.

Ce que pointe l’émission en bref

  1. La remise en question du mécanisme pyramidale dont se défend Yor (en réalité, le concept Yor ne fait que contourner le système pyramidale d’après l’article d’ABE),
  2. Le fait que les produits soient forcément ciblés pour une norme qui ne correspond pas forcément à tout le monde (mais aucun produit industriel ne fait exception à cette règle),
  3. L’état d’esprit communautaire (et compétitif) qui est trop poussé (cela dépend aussi de qui vous a « parrainé » dans le réseau Yor).
  4. Le fait que n’importe qui peut recommander ces produits à n’importe qui,
  5. Le fait que les produits puissent être nocifs -je pense ici notamment au supergreen qui pourrait accélérer le vieillissement ou aux vitamines qui dépassent largement les quantités « normales » recommandées en vitamines-,
  6. Le schéma catastrophe & problème puis solution miracle + business clé en main que pas mal de personnes ne vont pas remettre en question faute d’un esprit critique entraîné (on ne vend pas un iPhone mais des produits qui agissent directement sur la santé de nos meilleur(e)s ami(e)s !),
  7. La nécessité de devoir sans cesse commander des produits qu’on peine à consommer au fur et à mesure si on écoute vraiment les besoins de son corps. C’est pour moi la plus grosse aberration logique du concept car cela n’invite pas les gens à devenir conscient de ce qu’ils mangent puisqu’ils apprennent à consommer sans réfléchir les produits qu’ils commandent.

Ensuite, il y a un gros point qu’il faut souligner : l’intention de Yor est double : aider les gens à avoir une bonne santé tout en leur offrant l’opportunité de vivre une vie super (car il est possible de largement en vivre). Ils essaient de concrétiser ce double objectif du mieux qu’ils peuvent et cela force la reconnaissance et l’admiration (n’importe qui peut proposer mieux).

À ceux qui veulent continuer de prendre les produits car cela leur fait du bien

On sait que les mobiles et le wifi sont nocifs mais les avantages sont plus intéressants que les points négatifs… À moyen terme au moins. On ne saura jamais vraiment si ces produits sont exceptionnellement sains ou nocifs sur le long terme (on le saura dans une génération tout au plus, comme les effets des ondes). En attendant, le plus sage reste d’écouter son corps et de se faire sa propre opinion. Tout en ayant conscience qu’il s’agit de la santé et que c’est le capital le plus important d’une vie humaine.

Ce témoignage, qu’une personne a spontanément partagé après avoir vu l’émission, montre bien la question que pose le Marketing de Réseau (MLM) avec Yor :

j’y croyais a 100%, que des plantes ???? on apprend que l’on aval des dérivés d’amphétamine … que moi j’aie pris ces combines..OK je suis majeur! Mais que j’aie réussi à en faire prendre à mes parents et amis… JE M’ENVOUDRAIS TOUTE MA VIE!!!!! A bonne entendeur, comme dirait l’autre!!!!!!

Comment des profanes de la santé peuvent être autorisés à promouvoir des compléments alimentaires avec une motivation financière à la clé sans vraiment avoir en main tous les éléments pour informer de manière neutre les personnes intéressées ? Après, l’autre question c’est : est-on mieux informé dans les notices des médicaments vendus en pharmacie ou par son médecin ?

Faut-il convaincre le monde que YorHealth est génial ou un danger ?

C’est désolant de voir des gens pro/contre yor dans ce débat car on fond, il n’y a ici que des gens qui se soucie de leur santé et qui veulent faire au mieux avec l’info dont ils disposent. Alors de parler de « on a pas besoin d’eux » et j’en passe, c’est vraiment dommage. Surtout quand on voit l’intention et le message à partir duquel yor est parti et continue de se mouvoir. C’est justement dans les débats et les remises en question qu’on peut y voir plus clair et prendre ensuite des décisions qui nous conviennent.

YorHealth : une secte ?

On vit dans un monde où tout le monde essaie de faire de son mieux à son échelle avec le bagage qu’on a. C’est pour cela que le médecin peut autant se planter que yor😉 il n’y a pas de juste ni de faux selon moi. Chacun doit suivre son chemin selon ses propres convictions et perceptions. Bien sûr que la pharma doit défendre de puissants intérêts, tout comme yor qui permet à de plus en plus de personnes de vivre. Et c’est le même mécanisme que lorsque vous travaillez pour une entreprise : lorsque vous y êtes intégré, vous allez la défendre car pour y trouver une place reconnue par les gens de cette sphère, vous aurez au préalable dû montrer que vous avez compris et que vous partagez les buts, valeurs et codes de cette même entreprise. C’est pour cela que certains membres de yor peuvent sembler défendre une secte😉 En réalité, ils défendent seulement leur personne et leur appartenance à leur institution. Comme vous le feriez si on attaquait la boîte qui vous paie chaque mois😉

Faut-il consommer et promouvoir YorHealth ?

Selon moi (et cela n’engage que moi), le fait qu’on ne connaisse pas les effets à long terme de la consommation régulière de ces produits impose la transparence et une réelle réflexion personnelle.

Car en définitive, personne ne peut vous garantir à 100% que YorHealth est sans danger. Ne vous dites pas non plus que c’est forcément mieux dans votre pharmacie car là aussi, l’histoire nous a déjà montré les dérives des certifications et des tests cliniques incollables.

Le plus important, selon moi, est de décider en connaissance de cause et de penser le PLUS (oui, ces produits ont de nombreuses qualités et Yor permet à de plus en plus de personnes de bien gagner leur vie) et le MOINS (oui, les produits Yor ne sont pas parfaits et le système économique sur lequel repose le concept n’est pas super simple à comprendre et pas si égale) dans la balance tout en étant à l’écoute de son corps.

C’est à vous de décider. Mais faites l’effort de vous renseigner si vous souhaitez saisir l’opportunité YorHealth ou vous en protéger. Aurions-nous déjà été dans l’espace si nous n’avions pas voulu vérifier que la Terre n’était pas plate ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Exprimez-vous dans les commentaires.

Tagué
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.